Communiqué du 22 mars 2022

Actualités

No Content Available

Catégories

Tags :
Nos actions

Tende, le 22 mars 2022


Amis pêcheurs, sympathisants, tendasques,


Quel plaisir de vous retrouver au bord des cours d’eau le week-end du 12 mars dernier !
Le bonheur de voir le sourire d’un enfant en capturant sa première truite sur la Bieugne après
deux années difficiles et tant d’épreuves que nous avons traversées ensemble … Nous avions
décidé, comme vous le savez, de permettre la pêche sur certains cours d’eau du bassin versant
de la Roya sur la commune de Tende, partie dont la gestion est confiée à notre association
composée uniquement de bénévoles tendasques.


Amis pêcheurs, habitués à venir sur notre territoire nous vous devons quelques clarifications.
Comme nous l’évoquions dans notre dernier communiqué, cette décision était motivée par le
souhait d’apporter une activité aux locaux qui après la tempête Alex ont vu leur panel de loisirs
fortement réduire, et, aussi, d’insuffler un peu d’attractivité à notre territoire dont l’attrait
touristique est, comme vous le savez, fortement dégradé. Nous avons donc placé l’intérêt
général des habitants et des acteurs économiques au cœur de nos décisions.


Dans ce contexte, nous avions opté pour une pêche « locale » raisonnée avec des mesures de
protection des espèces et de la biodiversité : retrait de l’ardillon, sensibilisation à la pêche nokill, limitation du nombre de cartes vendues, réduction du nombre de captures, mise en réserve
temporaire d’une grande partie de la Roya. Ces mesures venant en complément des quatre jours
de pêche hebdomadaire autorisés contre 7 ailleurs dans le département.


Malheureusement, la préfecture en concertation avec l’OFB (Office National de la
Biodiversité), a interdit la pêche sur tous les cours d’eau de notre commune avec l’instauration
d’une réserve temporaire sans aucune distinction (seuls les lacs pouvant ouvrir), et ce en nous
informant trois jours après l’ouverture de la pêche, après tant d’efforts fournis par nos
bénévoles et près de 6000 euros d’investissement pour notre association.


Sur ce dernier point, nous tenons à vous faire part d’un résumé du timing que nous jugeons
assez incohérent :


● 18 janvier 2022 : Envoi de nos dispositions de pêche 2022 à la DDTM pour validation,
● 11 février 2022 : Avis favorable de la DDTM concernant nos dispositions avec une
réserve temporaire conforme à notre demande,
● 7 mars 2022 : Information par la DDTM d’un avis défavorable de l’OFB (datant du 2
mars) et demandant la mise en réserve complète des cours d’eau du bassin versant de
la Roya sur la commune de Tende (soit 5 jours seulement avant l’ouverture).
● Entre le 7 mars et le 11 mars : nombreuses démarches effectuées par notre association
auprès de l’ensemble des acteurs et des décideurs locaux pour engager une discussion
afin de trouver un consensus.
● 14 mars 2022 : Réception de l’arrêté préfectoral (en date du 11 mars) interdisant la
pêche sur les cours d’eau de tous le secteur (seuls les lacs et uniquement les lacs peuvent
ouvrir aux dates prévues)


Cette décision est lourde de conséquences pour une association comme la nôtre. Nous avons
dû bien évidemment retirer toutes les cartes de pêche des circuits de vente, le règlement
intérieur figurant au verso devenant “illégal”.


Nous allons bien-sûr devoir rembourser tout ou partie de la carte de pêche pour les adhérents
qui le souhaitent et ayant déjà acquitté leur cotisation annuelle 2022.


Nous pensons aussi à tous les investissements et tous les efforts consentis par nos bénévoles
pour réaliser cette ouverture qui n’auront malheureusement servi à rien …


Messieurs les bureaucrates, une saison de pêche se prépare bien en amont avec des femmes et
des hommes de terrain, nous profitons de ce communiqué pour les remercier de leur
investissement et de leur fidélité sans faille.


Bien évidemment nous n’avons jamais été associés, ni même concertés dans aucune de ces
décisions portant atteinte à notre droit de pêche sur notre commune et nous avons été mis devant
le fait accompli.


Amis pêcheurs, sympathisants, tendasques,


Au vu du préjudice moral et financier portant atteinte à l’existence même de notre association
(perte de membres actifs s’orientant vers d’autres secteurs de pêche).
Au vu de l’avis de l’OFB (Office Français de la Biodiversité) reçu le 7 mars que nous
contestons fortement sur le fond :


● Non exhaustif : la photographie sur notre territoire est non exhaustive pour rappel notre
commune de Tende comprend à elle seule près de 120 km de cours d’eau et près de 25
lacs. L’expert cite les différents degrés d’impact des affluents de la Roya restant
relativement évasif, cependant la décision est générale : Réserve temporaire intégrale.
● Réserve technique : L’OFB dans son rapport met en exergue le fait que
l’ensemencement de la Roya se fera par la dévalaison des individus, nous entendons cet
argument mais émettons certaines réserves pour la partie en amont du lac des Mesches
entravée dans la dévalaison par l’ouvrage hydroélectrique.
● Arbitraire : L’OFB met en valeur le fait de protéger la biodiversité en cours de
reconstruction, encore une fois, nous entendons cet argument. Cependant, nous jugeons
que cette protection peut se faire également en instaurant des dispositions de pêche plus
restrictives sur les cours d’eau (No-kill, quota de ventes de cartes, retrait des ardillons
etc. …) sans forcément opter pour la réserve temporaire généralisée.
● Inégalité de traitement : En effet, celui-ci autorise la pêche sur la rivière du parcours
Boréon, tout autant voire plus impacté que des rivières de notre secteur et ce, sans
mentionner d’arguments particuliers.


Au vu du timing de la décision évoquée précédemment, remettant en question nos
investissements, le travail fourni par nos bénévoles et portant atteinte à l’intérêt général des
habitants et des acteurs économiques de la commune,


Au vu de l’absence de concertation préalable avec notre association pour la prise de décision
concernant notre domaine de pêche à qui la municipalité a confié les baux (arrêté municipal du
22-12-1955) en vertu de l’article R436-73 du code de l’environnement.
À la suite de la réunion exceptionnelle du bureau de l’association le mercredi 16 mars 2022,


Il a été décidé à l’unanimité de saisir le tribunal administratif de Nice pour juger des
problématiques de fond liées à cette décision préfectorale que nous jugeons inappropriée.


Nous entamons également une procédure d’urgence devant cette même juridiction pour obtenir
un référé-suspension de cet arrêté.


Nous demandons également la modification par décret de l’article R436-73 du code de
l’environnement en incluant dans la consultation les associations non agréées ayant en gestion
les baux de pêche sur les secteurs concernés.


Amis pêcheurs, sympathisants, tendasques,


Tout cela peut paraître futile vu le contexte actuel mais plus que jamais nous avons besoin de
vous pour appuyer et soutenir nos démarches, il en va de la survie de notre association et de
l’attractivité de notre territoire. Merci de partager.


Nous vous tiendrons rapidement informés de l’avancée de nos démarches,


Le bureau de l’association des pêcheurs de Tende,


ASSOCIATION DES PÊCHEURS DE TENDE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code